L’intégration du cinquième principe au sein de l’appareil juridique au Cameroun

Éditeur/Éditrice:

Protege QV

 

Le Contexte:

Cette étude faite par PROTEGE QV évalue la mise en application du principe de l’AfDec sur la Liberté de réunion et d’association sur Internet au Cameroun. Dans le cadre de cette étude, PROTEGE QV a mené une enquête en ligne en plus d’une large consultation lors d’un atelier afin d’explorer la possibilité d’intégrer les concepts tels que l’utilisation et l’accès à Internet dans le statut juridique du Cameroun. Les recommandations formalisées par PROTEGE QV indiquent les mesures que les parties prenantes peuvent mettre en pratique et qui sont compatibles avec le cadre juridique existant, lequel régit l’exercice des droits d’association et de réunion à l’ère numérique. L’étude a été financée par le fonds de plaidoyer stratégique de l’AfDec.

 

Chercheurs/Chercheuses:

Dr Lionel Amahata Kiabega, Serge Daho, Sylvie Siyam, Avis Momemi, Lionelle Tchingoua

 

 

Ressource: